À la une, Région Ile-de-France

La Région s’engage : Plan Énergie-Climat et Région Solidaire.

Le 3 juillet dernier, j’étais en séance plénière du Conseil Régional pour adopter deux stratégies ambitieuses visant l’une à lutter contre le réchauffement climatique et l’autre à lutter contre les inégalités sociales et territoriales.

Plan Énergie – Climat

Sobriété, énergies renouvelables et indépendance énergétique

Pour une région zéro carbone et 100% énergies renouvelables, mon collègue Jean-Philippe Dugouin-Clément a présenté la nouvelle stratégie Énergie-Climat de la Région. Particulièrement ambitieuse, nous souhaitons avec cette stratégie rattraper notre retard et baisser la facture énergétique de l’Île-de-France.

Face à l’urgence climatique, je suis pleinement convaincu qu’il nous faut repenser nos villes et nos modes de vie pour allier environnement et développement économique. Nous devons relever collectivement le défi de la croissance verte et  j’y vois une source d’innovations et d’opportunités économiques, vers de nouveaux métiers et de nouveaux emplois.

Pour se donner les moyens de réussir notre transition énergétique, nous investirons  150 M€ d’ici 2021 et près de 500 M€ à l’horizon 2030.

 

Région Solidaire

Après le désengagement du Gouvernement sur le Plan Borloo pour les quartiers populaires, nous avons décidé de nous saisir de ce sujet et adopté notre nouvelle stratégie pour une Région solidaire.

Il s’agit d’une démarche transversale mobilisant toutes les compétences de la Région avec pour objectif prioritaire de réduire les inégalités sociales et territoriales. Avec 12 milliards en 5 ans, nous votons un budget dont l’ampleur des mesures et des moyens mis en place est inédite en Île-de-France.

Ce grand plan se déclinera en 3 axes :

  • 1,1 Md€ pour le pacte rural
  • 3,2 Md€ pour le pacte avec les quartiers populaires
  • 7,7 Mds € pour faire de l’Île-de-France une terre d’innovation sociale et d’engagements solidaires

La vente de notre siège parisien financera le budget supplémentaire nécessaire.

Cependant, pour s’assurer de faire plus là où nos concitoyens ont le moins, notre groupe UDI a fait adopter par la majorité régionale 3 amendements importants :

  • Un fonds pour l’innovation ouvert à tous les porteurs de projets des quartiers
  • Un jaune budgétaire « quartiers populaires » pour mieux évaluer les politiques que nous menons dans les banlieues franciliennes
  • Des assises franciliennes des quartiers populaires

 

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi apprécier ces articles