À la une, Région Ile-de-France

C’est voté !

Le Conseil Régional réunit en séance plénière les 9 et 10 mars derniers a adopté :

Un Plan d’urgence pour les Lycées : 5 milliards d’euros pour l’extension et la restructuration des lycées franciliens. 23 Lycées rénovés en Seine-Saint-Denis dont le lycée Eugène Delacroix de Drancy et les lycées A. Sabatier et Louise Michel à Bobigny.

Un Plan anti-bouchon : 250 M€ sur 40 opérations en Ile-de-France entre 2018 et 2020 pour réduire les bouchons et lutter contre la pollution.

Un meilleur accès des Franciliens aux loisirs et aux vacances : Un Francilien sur 3 ne part pas en vacances. Face à ce constat, nous avons voté la rénovation de deux dispositifs pour faciliter l’accès des publics les plus fragiles aux loisirs (tickets-loisirs) et aux vacances (aides au départ en vacances). Les publics seront d’ailleurs élargis.

Un Plan Vert  pour offrir aux franciliens un espace vert à moins de 15 minutes à pied ou à vélo d’ici à 2021 et relancer la création d’espaces verts et boisés dans les espaces carencés.

Un soutien au spectacle vivant revu et simplifié : Pour plus de spectacle vivant en grande couronne et dans les lycées ! Théâtre, arts de la rue et de la piste, musiques actuelles… Le spectacle vivant est un secteur majeur pour la création francilienne. La Région a décidé d’en améliorer la diffusion sur l’ensemble du territoire en simplifiant ses aides.

Une nouvelle politique régionale du livre pour tous les territoires : Un budget 7, 5 M€ pour 2017. Une aide accrue à la création littéraire, une intensification du soutien économique au secteur, le développement des projets en grande couronne… La Région recentre ses efforts pour une politique du livre plus ambitieuse au bénéfice de tous les Franciliens et de tous les territoires.

Une Charte régionale de la laïcité : La Région entend promouvoir et faire respecter les valeurs de la République et le principe de laïcité dans tous les champs de son intervention.

Un engagement pour la construction du Canal Seine-Nord Europe : Les Régions Ile-de-France et Hauts-de-France confirment leurs engagements financiers. Nous investirons  110 M€ pour ce projet interrégional, porteur  d’emplois et de réduction de la pollution et des embouteillages. En effet, long de 107 km, le futur canal favorisera le fret fluvial entre la Seine et l’Europe du Nord et permettra de débarrasser la route de 500.000 camions chaque année.

Un Small Business Act pour faciliter l’accès des TPE-PME aux marchés publics régionaux : Ce texte vise à faire de la commande publique régionale, qui représente plus de 600 M€ par an, un levier puissant pour remplir les carnets de commande des 835 000 petites et moyennes entreprises franciliennes.

Stéphane SALINI

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi apprécier ces articles