Non classé

Une République accueillante

Le 25 mars 2010 à l’Hôtel de Ville

Depuis bientôt cinq ans, nous organisons avec le Député-Maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, des cérémonies d’accueil, à la fois dans la communauté nationale et dans la communauté drancéenne, de nos concitoyens nouvellement naturalisés français.

Jeunes et moins jeunes, pour tous c’est une nouvelle étape dans leur vie. Une étape qu’ils ont mérité, au regard du véritable parcours du combattant qu’est, pour la plupart des candidats à la naturalisation, l’obtention de la nationalité française. Une étape heureuse, parce que pour chacun elle exprime la reconnaissance de l’attachement profond qu’ils ont pour la France, et une forme de réussite dans leur parcours personnel, ne serait-ce que parce qu’ils ont obtenu le titre tant espéré.

Aux récentes cérémonies de février et mars à l’Hôtel de Ville, c’est encore la même émotion palpable, la gravité du moment et la fierté que l’on pouvait lire dans les yeux des parents, et surtout dans ceux de leurs enfants.

Fierté pour eux-mêmes, mais aussi fierté d’avoir bâti pour leurs enfants par ce geste symbolique un nouvel avenir, un nouveau destin. Et je crois que nombre de nos concitoyens, s’ils participaient comme moi à ces cérémonies d’accueil,  ressentiraient de manière plus concrète et plus émouvante ce que cela peut représenter comme valeur et comme engagement que d’être Français.

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi apprécier ces articles