Non classé

Un hommage à la mémoire

La cérémonie du 19 mars à Drancy…

Le 19 mars dernier, le 48e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie a été l’occasion de se souvenir de ce qui fût pour beaucoup la fin d’une guerre autant civile que militaire.

Au-delà, c’est aussi un moment de mémoire en hommage solennel à tous les soldats français « Morts pour la France » en Afrique du Nord, pendant près d’une dizaine d’années. Et le tournant définitif pour notre pays, qui marquait la fin de notre histoire coloniale.
Et ce jour doit être vécu aussi, pour les français et pour des centaines de milliers de concitoyens d’origine maghrebine, comme celui de la possible réconciliation. Il est en tout cas celui de la mémoire, qui nous rappelle que ce n’est pas par hasard que dans nos villes et dans nos quartiers, les consonances algériennes, tunisiennes et marocaines, sont légitimes, et sont aussi le fruit de l’histoire de notre Nation.

… et le même jour sous l’Arc de Triomphe.

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi apprécier ces articles