Archives mensuelles

octobre 2009

Presse

SOUTENIR LES INITIATIVES POUR L’EMPLOI

Tous les média nous le disent : c’est la crise mondiale, la récession nous guette, l’emploi ne progresse plus… Pour autant, faut-il baisser les bras ? Faire le dos rond en attendant des « jours meilleurs » ? Bien sûr que non ! Au contraire : il faut soutenir chaque fois qu’on le peut, les initiatives des sociétés qui recrutent. En particulier quand il s’agit de se rapprocher des demandeurs d’emploi de l’offres existante et de leur en faciliter l’accès, de leur proposer un accompagnement par des mesures de formation et d’adaptation à l’emploi.

Forum SNCFC’est dans cet esprit que la Ville de Drancy a accueilli le 30 septembre dernier durant toute une journée les « Rendez-vous égalité et compétences », forum de recrutement de la SNCF, auquel s’est associée la société HLM « La Sablière ». Exemple remarquable de mise en commun des moyens de l’entreprise et des services publics, il a permis à 250 demandeurs d’emploi présélectionnés par Pôle Emploi, les Missions Locales et le BIJ, de bénéficier d’entretiens individuels pour positionner leur candidature sur les emplois proposés.

J’ai tenu à accueillir personnellement les participants à l’ouverture de cette journée. D’abord pour témoigner de l’engagement de l’équipe municipale en faveur de cette initiative. Et surtout, pour dire ma préoccupation et mon soutien à l’égard de nos concitoyens de Drancy et de Seine Saint Denis qui rencontrent dans leur recherche d’emploi, du fait de leur origine ou de leur adresse, des difficultés plus importantes qu’ailleurs !

C’est pourquoi, en accord avec notre Député-Maire, Jean-Christophe LAGARDE, nous avons tenu à accueillir cette journée au cœur d’un quartier symbolique de ces handicaps supplémentaires, la Cité du Nord. Avec les services drancéens, qui ont fourni un travail de préparation remarquable de sélection et de motivation des candidats – la majorité des personnes présentes ! – je suivrai attentivement leur parcours, pour qu’à leur tour ils soient dans nos quartiers des exemples positifs : il n’y a pas, et il ne doit pas y avoir, de fatalité au chômage, quand on est volontaire, formé et motivé !