Presse

Emprunts toxiques : qui dit la vérité ?

Stéphane SALINI réclame un débat contradictoire sur les finances départementales et se demande si la majorité aura le courage de l’offrir à la population et à ses élus ? « Nous ne savons plus qui écouter et – surtout ! – qui croire ??? » ajoute-t-il.

Le Conseil Général est pourtant menacé de banqueroute à cause d’ « emprunts toxiques » et se retrouve confronté, selon son président, à un risque « équivalent à celui des sub-primes » ! Rien que çà !!!

L’annuité de remboursement risque ainsi de doubler en passant « brutalement de 40 millions à 80 millions d’euros » ! Encore inutile de se demander « qui va payer ? ».

Monsieur SALINI remarque au passage « qu’il n’y a sans doute pas que les emprunts qui soient « toxiques » mais également les politiques conduites ! »

Selon Claude Bartolone, ce sont des « élus qui ont légué à leurs successeurs » ces emprunts « toxiques », et du coté d’ Hervé Bramy, qu’ils ont tous été votés par l’ensemble des élus… qui sont pourtant – majoritairement – les mêmes qu’aujourd’hui…

Où se situe la vérité ? clame à nouveau Stéphane SALINI

Enfin, le Conseiller Général d’opposition préconise également que les socialo-communistes« lavent leur linge sale en famille ! »

C’est pourquoi il veut un grand débat pour analyser les finances départementales dans le détail et étudier – ensemble – les mesures légitimes à prendre d’urgence.

Et il appelle de tous ses vœux à la tenue d’une séance extraordinaire du Conseil Général qui se consacrera aux solutions concrètes qui – espère l’élu – permettront un début de sortie de crise…

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi apprécier ces articles